Qualification professionnelle


Ou recherchez par mot clé :

CQPM Technicien(ne) d'atelier en industrialisations automatisées

CQPM TAIA

Validation : CQPM
Niveau : Niveau BAC
Eligibilité : Pro A, Contrat de professionnalisation
Lieu(x) : Moirans
Durée :

Selon évaluation préformative

Délais d’accès :
entrée permanente suivant les disponibilités
Conditions tarifaires :
prix en fonction des résultats des évaluations pré formatives
Public :

Salariés, étudiants ou demandeurs d'emploi

Les +
de la formation

Accompagnement individuel en entreprise

Prise en compte des acquis du salarié pour la définition de son parcours de formation

Classification possible dans la métallurgie : 215 III 1

Méthodes et moyens pédagogiques :

Méthodes : logiciels spécifiques, exercices pratiques, étude de cas concret

Moyens : Atelier d'électrotechnique, platines individuelles, outillage adaptée

Modalités de suivi et d’évaluation :

Les 8 capacités du référentiel de qualification doivent être validées : évaluation à partir d’observation de situations professionnelles réelles sur les installations de l’entreprise.

Le cas échéant, rapport avec exposé de présentation des activités réalisées en milieu professionnel

Évaluation en entreprise

Intervenants :

Tous nos intervanants techniques sont issus du monde industriel et experts dans leur domaine.

Diplôme(s) et ou qualification(s) :

Certificat de Qualification Paritaire de la métallurgie (CQPM) n° MQ 88 09 69 0001

Objectifs

Le (la) technicien(ne) d'Atelier en Installations Automatisées intervient sous l'autorité d'un responsable hiérarchique.

Il (elle) est généralement le (la) référent(e) technique, interface entre l'utilisateur et le système automatisé de la machine, en lien avec les services supports.

Il (elle) a en charge, en relation permanente avec les utilisateurs, l'exploitation de l'automatisation des systèmes de production.

Les missions ou activités susceptibles de lui être confiées peuvent porter à titre non exhaustif sur :
• La mise en œuvre technique (assistance à la conduite, au réglage, à la maintenance de niveau 2)
• Le suivi et la mise à jour des données et paramètres d'exploitation automatisées
• L'amélioration technique liée à l'amélioration continue 
• La contribution dans la mise en place de la maintenance préventive 

Dans ce cadre le (la) titulaire de la qualification, doit être capable de :
• Analyser le fonctionnement d'un cycle machine
• Traiter les problèmes d'exploitation liés au cycle machine
• Transmettre aux utilisateurs les bonnes pratiques d'exploitation sur l'équipement
• Effectuer des réglages et mise en cadence machine
• Diagnostiquer un dysfonctionnement lié au système automatisé
• Effectuer un échange standard d'un sous ensemble fonctionnel de l'installation
• Identifier des pistes d'améliorations possibles et proposer des solutions.
• Transmettre les informations liées à son activité aux différents interlocuteurs

Programme

Durée complète de la formation : 45 jours

Modules IFTI :
Electrotechnique (84 h)
• Identifier sur un équipement les composants électromécaniques et en donner le principe de fonctionnement
• Expliquer le rôle des différents éléments d'un système automatisé de production
• Exploiter les informations disponibles : Dialogue homme/machine

Automatisme (98 h)
• Comprendre la structure et le fonctionnement d'un automate programmable
• Lire et interpréter des programmes simples
• Utiliser le programme de l'automate pour diagnostiquer une défaillance
• Exploiter les informations disponibles en face avant
• Mettre en œuvre les règles de sécurité inhérentes à l'exploitation de ces technologies

Pneumatique (21 h)
• Identifier les composants pneumatiques d'une installation
• Connaitre le fonctionnement d'une installation pneumatique
• Assurer les opérations de réglages simples prévus et les échanges d'éléments consommables (filtres, joints, raccords)
• Effectuer les opérations suivant les règles de mise en œuvre

Régulation (35 h)
• Définir une boucle de régulation
• Appréhender un schéma fonctionnel
• Définir les termes employés (grandeur réglante, asservissement, ...)


Modules transverses :
Méthodologie de diagnostic de pannes (21 h)
• Identifier par une démarche rigoureuse un défaut d'équipement
• Formuler correctement la spécification d'un dysfonctionnement
• Intervenir en maintenance sur des échanges standards
• Etre capable de régler des nouveaux paramètres sur une pièce neuve

Méthode de résolution de problèmes et Amélioration continue (14 h)
• Comprendre la logique de l'amélioration continue.
• Acquérir et pratiquer les outils du progrès permanent

Habilitation Electrique (21 h)
• Maîtriser et mettre en œuvre la NFC 18-510 lors de la réalisation de travaux et intervention de mesurages, de manœuvres et de consignations en Basse Tension

Accompagnement à la présentation du CQPM (14 h)

Suivi au poste de travail (7 h)

Prévention des risques professionnels (en option 7 h)

Qualité, environnement (en option 7 h)